Nous en étions donc au prémisse du PVE chez BTF …

Il faut remplacer le contexte :

Côté alliance, la scène est occupée par des guildes comme Fahrenheit, Revival X, Aurore, Ad vitam Eternam, Work in progress …

Côté horde, le ton est donné par deux mastodontes : Utopy et the Darkhounds.

Nous sommes début 2008, une guilde sous le nom de « Brain master » a disband et Erame et Ryuzaki nous ont rejoint. Le roster commence à avoir de la gueule : Xk, Narcasung, Kobaru, Kevbac, Misildur, Erame, Neelahn, Tsunadé, Maemia, Aoteaora, Mysteive, Ruriks, Rouricka, Extremtimmy, Sitrius, Inøue et j’en passe … La principale difficulté, c’est qu’à l’époque on a entre 14 et 16 ans. Par conséquent on a très vite compris qu’un seul format de raid pouvait nous permettre d’avancer correctement : 14h-18h le mercredi, samedi et dimanche. Bref, de quoi passer pour des gros geeks !

Karazhan est derrière nous, place aux raids 25.

Atteindre les 25 inscrits pour SSC, pas facile quand on débute le PVE et qu’on a ces disponibilités ! Pour palier à ce problème, votre valeureux GM s’en va nouer des alliances de toutes sortes pour pouvoir partir en raid … et notamment avec nous coupaings Revival X ! Cette dernière va d’ailleurs être vite entaché d’un « léger » conflit à propos d’un désormais célèbre bâton …

Pour l’anecdote : nous sommes sur les trash-mob de SSC. Trois ou quatre Rx sont présents. Un trash-loot tombe : un baton pour drood féral. Je suis master-loot et je propose un rand ! Normal …

Kobaru fait 100 !

J’attribue le loot à Kobaru !

Un drood Rx fait 100 !

« Et merde … »

Bref, une  histoire qu’on oublie pas !

Revenons à nos moutons (ou plutôt à nos serpents). Dès notre arrivée à la Caverne du Sanctuaire aux Serpents on se frotte à boss poisson : Lurker. Celui qu’il faut pécher pour pouvoir pull … un concept bien sympathique ! Sauf si on a pas de pécheur dans le raid …

– OK, GO pull !

– Euh, j’ai pas ma canne à pêche …

Bref, un boss qui tombe toutes les semaines sans grandes difficultés !

L’avancée est régulière grâce à nos amis Revival X et autres PU de luxe (4-5 par raids selon les raids), nous progressons jusque Lady Vashj. Cette dernière ne tombera jamais … Nos après-midi de raids sont partagées avec un autre raid de ce même tiers : L’oeil de la tempête : le repère de Kael’thas. A la même époque, nous tombons le saccageur du vide, al’ar et solarian.  Kael’thas ne tombera pas non plus avant l’arrivée de grande vacances qui marqueront notre départ du T5 pour le tiers 6 : Temple noir et le sommet d’Hyjal.

Nous sommes dans le ventre mou des guildes PVE de l’époque, mais un groupe se forme. Un groupe composé d’un noyau de joueurs qui va partir, sans avoir touché au T6, à la conquête de la forteresse de Zul’aman et va y réaliser un exploit … trois fois de suite !

La suite et les détails au prochain épisode !